Historique

1827 voit l'arrivée des religieuses de Saint Charles à Vienne, suivie aussitôt de la création d'une école de petits, appelée l'Asile.

Les registres de cette époque font mention des éloges faits par l'inspecteur de la bonne tenue de l'Asile.    Les bâtiments comprenaient seulement "la maison d'en bas", bâtiment actuel de l'infirmerie. Là, logeait la communauté qui, vers la fin du siècle, comptait une trentaine de religieuses ; plusieurs enseignaient dans les écoles paroissiales de la ville.

En 1863, l'école devenant de plus en plus importante, c'est la construction de "la maison d'en haut". Au début du XXème siècle, l'école traverse une très dure période, au moment des sécularisations. Les religieuses sont aidées efficacement par un groupe de pères de famille. Leur action permet que les bâtiments restent la propriété de Saint Charles. 

De 1900 à 1946, la direction est assurée successivement par deux religieuses. A cette date, Saint Charles compte à peu près 150 élèves filles réparties en six classes, quatre avant le certificat et deux pour préparer le brevet. L'enseignement est assuré presque entièrement par des laïcs.

1941 : L'abbé Pierre rencontre les religieuses de Saint-Charles

Pendant la guerre, Saint Charles vit des temps difficiles. Le ravitaillement devenant difficile, le nombre des pensionnaires tombe à une quinzaine. Pendant toute cette période et dans les années qui suivent, l'enseignement religieux est assuré dans chaque classe, par la responsable de classe.

1948 est une date importante dans l'histoire de Saint Charles : le 14 août, la Supérieure Générale informe Melle Boucher de son intention de retirer les religieuses de Vienne, et lui demande de prendre la responsabilité de la maison. Melle Boucher se fera un devoir d'accepter.

A partir de 1951, et pendant une dizaine d'années, l'enseignement religieux du second cycle est assuré, avec dévouement et compétence, par le Père René Peyrin, curé de Saint Martin. Les grands évènements religieux de l'année sont la communion solennelle et la fête du Sacré-Coeur marquée par une procession sous la tonnelle qui ombrage les jardins de Saint Charles. 

A Pâques 1956, après 18 mois de maladie, Melle Boucher nous quitte, ayant gardé jusqu'à la fin le souci de son école. Elle est remplacée par Melle Guillermin. Les effectifs croissent : 300 élèves en 1959, 1050 en 1968, plus de 1600 à la rentrée de 1988. Cette progression nécéssite l'agrandissement de certains locaux et l'achat d'autres bâtiments. 

Autres faits importants de ces vingt dernières années.

En 1960 : obtention du contrat d'association pour les classes secondaires ; pour les classes primaires en 1965. En 1973 : ouverture d'une série technique F8 ; cette série qui prépare aux carrières paramédicales et sociales est très demandée.

En 1980 : ouverture de la série B menant aux carrières du commerce et du droit. 

1989 : Mr Dumoulin remplace Melle Guillermin qui prend sa retraite. 

1990 : Ouverture d'une classe Europe en 6ème (Anglais - Espagnol) 

1991 : Ouverture d'une 6ème Tremplin et acquisition du rez-de-chaussée du bâtiment VAGANAY.

1992 : Restauration des classes maternelles et construction d'un étage (3 salles de classe). Création d'un espace détente (600 m²) à côté du bâtiment D avec accès au G1. 

1995 : Achat et restauration du presbytère de Saint André le Haut. 7 salles de classe sont ainsi aménagées pour les classes de terminales. Ce bâtiment est opérationnel depuis la rentrée de septembre 95. 

1996 : Acquisition du foyer Saint Joseph en vue de la construction du nouveau lycée. 

1997 : Démolition de l'ancien bâtiment Saint Joseph. 

1998 : Début de la construction du nouveau lycée 2000, Place des Capucins.

1999 : Mise en service des bâtiments du nouveau lycée.     

Ouverture d'une classe de préparation aux concours d'entrée des instituts de formation aux soins infirmiers. 

2002 : Dans le cadre de la FCIL (Formation Complémentaire d'Initiative Locale), ouverture d'une classe "Secrétaire médicale". Formation en alternance. 

2006 : Ouverture d’une classe de préparation aux concours sociaux.

2010 : Démolition classes primaire, montée Timon.

2013 : Mise en service des nouveaux bâtiments Primaire, Montée Timon et du nouveau pôle administratif. Mise en service d’un nouveau Centre de Documentation et d’Information ( CDI) et d’une nouvelle salle de Musique pour les Collègiens.

2014 : Ouverture d'une troisième classe Prépas : Prépas Santé.

 

Institution Saint-Charles

Vous pouvez à tout moment nous contacter

 Etablissement Catholique sous contrat d'association.

Social

Rejoignez Nous !

Plans

Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site Web . En continuant à utiliser ce site , vous consentez aux cookies utilisé . More details…